BIOGRAPHIE

OLIVIA DE HAVILLAND

OLIVIA DE HAVILLAND

OLIVIA DE HAVILLAND est une actrice américaine née le 01/07/1916 à Tokyo (Japon). Elle mesure 1,61 m. Son père, WALTER AUGUSTUS, directeur d'un bureau d'avocats, et sa mère, LILIAN RUSE, une ancienne actrice, sont d'origine anglaise. Sa sœur cadette, JOAN, est devenue comédienne sous le nom de JOAN FONTAINE, du nom de leur beau-père.

Les parents divorcent lorsque OLIVIA a 3 ans et sa mère emmène ses 2 filles vivre à Los Angeles (Californie). Enrôlée au Mills College d'Oakland pour jouer avec des comédiens amateurs, elle se fait remarquer par un collaborateur de MAX REINHARDT dans une adaptation de ”SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ”. MAX l'engage dans sa propre troupe pour rejouer ce classique de SHAKESPEARE au théâtre et au cinéma dès 1935.

Prise sous contrat par la Warner pour une durée de 7 ans, elle devient la partenaire idéale d'ERROLL FLYNN sur 8 films dont ”LA CHARGE DE LA BRIGADE LÉGÈRE” en 1936 et se voit nommée aux Oscars pour la meilleure actrice de second rôle dans ”AUTANT EN EMPORTE LE VENT”, en 1939. Ayant travaillé cette fois pour la MGM, elle engage un procès contre la Warner, qui refuse de prolonger son contrat proportionnellement au temps qu'elle a consacré au tournage difficile et long de ce dernier film. D'abord perdante, plus aucun studio ne la signe et elle se voit contrainte de partir en tournée pour vendre des bons de guerre aux soldats du front de 1943.

A la libération de 1945, un décret baptisé ”De Havilland Decision” limite la durée des contrats à 7 ans, quelles que soient les circonstances. Elle se marie en 1946 avec le romancier MARCUS GOODRICH et lui donne un fils, BENJAMIN. Elle obtiendra 2 Oscars de la meilleure actrice : ”A CHACUN SON DESTIN”, en 1947, et ”L'HÉRITIÈRE”, en 1950. Divorcée en 1953, elle épouse PIERRE GALANTE, directeur du magazine Paris-Match, en 1955, et lui donne un fille, GISELE. Ils divorceront en 1979.

FILMOGRAPHIE
1935 ALIBI IKE (Ray Enright)
1935 TÊTE CHAUDE (The Irish in Us, Lloyd Bacon)
1935 LE SONGE D'UNE NUIT D'ÉTÉ (A Midsummer Night's Dream, William Dieterle et Max Reinhardt)
1935 CAPITAINE BLOOD (Captain Blood, Michael Curtiz)
1935 ANTHONY ADVERSE (Mervyn LeRoy)
1936 LA CHARGE DE LA BRIGADE LÉGÈRE (The Charge of the Light Brigade, Michael Curtiz)
1937 UNE JOURNÉE DE PRINTEMPS (Call It a Day, Archie Mayo)
1937 L'AVENTURE DE MINUIT (It's Love I'm After, Archie Mayo)
1937 LE GRAND GARRICK (The Great Garrick, James Whale)
1938 LA BATAILLE DE L'OR (Gold Is Where You Find It, Michael Curtiz)
1938 LES AVENTURES DE ROBIN DES BOIS (The Adventures of Robin Hood, Michael Curtiz)
1938 QUATRE AU PARADIS (Four's a Crowd, Michael Curtiz)
1938 UNE ENFANT TERRIBLE (Hard to Get, Ray Enright)
1939 LES AILES DE LA FLOTTE (Wings of the Navy, Lloyd Bacon)
1939 LES CONQUÉRANTS (Dodge City, Michael Curtiz)
1939 LA VIE PRIVÉE D'ÉLISABETH D'ANGLETERRE (The Private Lives of Elizabeth and Essex, Michael Curtiz)
1939 AUTANT EN EMPORTE LE VENT (Gone with the Wind, Victor Fleming)
1939 RAFFLES, GENTLEMAN CAMBRIOLEUR (Raffles, Sam Wood)
1940 MY LOVE CAME BACK (Curtis Bernhardt)
1939 LA PISTE DE SANTA FE (Santa Fe Trail, Michael Curtiz)
1939 LA BLONDE FRAMBOISE (The Strawberry Blonde, Raoul Walsh)
1941 PAR LA PORTE D'OR (Hold Back the Dawn, Mitchell Leisen)
1941 LA CHARGE FANTASTIQUE (They Died with Their Boots On, Raoul Walsh)
1942 THE MALE ANIMAL (Elliott Nugent)
1942 L'AMOUR N'EST PAS EN JEU (In this our life, John Huston)
1943 LA PETITE EXILÉE (Princess O'Rourke, Norman Krasna)
1943 REMERCIEZ VOTRE BONNE ÉTOILE (Thank Your Lucky Stars, David Butler)
1943 L'EXUBÉRANTE SMOKY (Government Girl, Dudley Nichols)
1946 À CHACUN SON DESTIN (To Each His Own, Mitchell Leisen)
1946 LA VIE PASSIONNÉE DES SŒURS BRONTË (Devotion, Curtis Bernhardt)
1946 CHAMPAGNE POUR DEUX (The Well-Groomed Bride, Sidney Lanfield)
1946 LA DOUBLE ÉNIGME (The Dark Mirror, Robert Siodmak)
1948 LA FOSSE AUX SERPENTS (The Snake Pit, Anatole Litvak)
1949 L'HÉRITIÈRE (The Heiress, William Wyler)
1952 MA COUSINE RACHEL (My Cousin Rachel, Henry Koster)
1955 LA PRINCESSE D'EBOLI (That Lady, Terence Young)
1955 POUR QUE VIVENT LES HOMMES (Not as a Stranger, Stanley Kramer)
1956 LA FILLE DE L'AMBASSADEUR (The Ambassador's Daughter, Norman Krasna)
1958 LE FIER REBELLE (The Proud Rebel, Michael Curtiz)
1959 LA NUIT EST MON ENNEMIE (Libel, Anthony Asquith)
1962 LUMIÈRE SUR LA PIAZZA (Light in the Piazza, Guy Green)
1964 UNE FEMME DANS UNE CAGE (Lady in a Cage, Walter Grauman)
1964 CHUT... CHUT, CHÈRE CHARLOTTE (Hush… Hush, Sweet Charlotte, Robert Aldrich)
1970 LES DERNIERS AVENTURIERS (The Adventurers, Lewis Gilbert)
1972 JEANNE, PAPESSE DU DIABLE (Pope Joan, Michael Anderson)
1977 LES NAUFRAGÉS DU 747 (Airport '77, Jerry Jameson)
1978 L'INÉVITABLE CATASTROPHE (The Swarm, Irwin Allen)
1979 LE CINQUIÈME MOUSQUETAIRE (The Fifth Musketeer, Ken Annakin)

Mentions légales | © Mémoire Du Cinéma 2015-2016 | Contact