BIOGRAPHIE

GLORIA GRAHAME

GLORIA GRAHAME

GLORIA GRAHAME est une actrice américaine née GLORIA HALLWARD le 28/11/1923 à Los Angeles (Californie). Elle mesure 1,68 m. Son père, REGINALD, était architecte et sa mère, JEANNE MCDOUGALL, était comédienne sous le nom de JEAN GRAHAME. GLORIA a 1 sœur aînée, JOY.

Elle abandonne ses études de la Hollywood High School pour joindre la tournée théâtrale ”GOOD NIGHT LADIES”. Repérée sur les planches de Broadway par LOUIS B. MAYER, elle signe un contrat avec la MGM en 1944. Devenue célèbre aux côtés de JAMES STEWART dans ”LA VIE EST BELLE” en 1946, c'est auprès de la RKO qu'elle s'engage à partir de 1947.

GLORIA épouse l'acteur STANLEY CLEMENTS en 1945 et divorce en 1948 pour se marier avec le réalisateur NICHOLAS RAY, rencontré sur le tournage de ”SECRET DE FEMME”. Nommée en 1948 à l'Oscar du meilleur second rôle féminin pour ”FEUX CROISÉS”, c'est avec ”LES ENSORCELÉS” qu'elle décroche la récompense pour cette même catégorie en 1953.

Avec NICHOLAS, elle a 1 fils, TIMOTHY RAY, et divorce en 1952. Elle aura 1 fille, MARIANNA PAULETTE, avec son second mari, le scénariste CY HOWARD (1954-1957). Elle épouse l'assitant de mise en scène ANTHONY RAY en 1960, donne naissance à 2 autres enfants, ANTHONY JR. et JAMES, et finit par divorcer 14 ans plus tard.

GLORIA GRAHAME décède d'un cancer de l'estomac le 05/10/1981 à New York.

FILMOGRAPHIE
1944 BLONDE FEVER (Richard Whorf)
1945 SANS AMOUR (Without Love, Harold S. Bucquet)
1946 LA VIE EST BELLE (It's A Wonderful Life, Frank Capra)
1947 TOUT LE MONDE CHANTE (It Happened In Brooklyn, Richard Whorf)
1947 L'AS DU CINÉMA (Merton Of The Movies, Robert Alton)
1947 FEUX CROISÉS (Crossfire, Edward Dmytryk)
1947 MEURTRE EN MUSIQUE (Song Of The Thin Man, Edward Buzzell)
1949 SECRET DE FEMME (A Woman's Secret, Nicholas Ray)
1949 ROUGHSHOD (Mark Robson)
1950 LE VIOLENT (In A Lonely Place, Nicholas Ray)
1951 LE PARADIS DES MAUVAIS GARÇONS (Macao, Josef Von Sternberg)
1952 SOUS LE PLUS GRAND CHAPITEAU DU MONDE (The Greatest Show On Earth, Cecil B. DeMille)
1952 LA NUIT ÉCARLATE (Sudden Fear, David Miller)
1952 LES ENSORCELÉS (The Bad And The Beautiful, Vincente Minnelli)
1953 PRISONNIERS DE LA CASBAH (Prisoners Of The Casbah, Richard L. Bare)
1953 LES FRONTIÈRES DE LA VIE (The Glass Wall, Maxwell Shane)
1953 CIRQUE EN RÉVOLTE (Man On A Tighrope, Elia Kazan)
1953 RÈGLEMENT DE COMPTES (The Big Heat, Fritz Lang)
1954 DÉSIRS HUMAINS (Human Desire, Fritz Lang)
1954 DANGEREUX ALIBI (Naked Alibi, Jerry Hooper)
1954 LES BONS MEURENT JEUNES (The Good Die Young, Lewis Gilbert)
1955 POUR QUE VIVENT LES HOMMES (Not As A Stranger, Stanley Kramer)
1955 LA TOILE D'ARAIGNÉE (The Cobweb, Vincente Minnelli)
1955 OKLAHOMA ! (Fred Zinnemann)
1956 L'HOMME QUI N'A JAMAIS EXISTÉ (The Man Who Never Was, Ronald Neame)
1957 L'OR DES CHEYENNES (Ride Out For Revenge, Bernard Girard)
1959 LE COUP DE L'ESCALIER (Odds Against Tomorrow, Robert Wise)
1966 MARQUÉ AU FER ROUGE (Ride Beyond Vengeance, Bernard McEveety)
1970 BLOOD AND LACE (Philip S. Gilbert)
1970 CHANDLER (Paul Magwood)
1971 SKIPPER (The Todd Killings, Barry Shear)
1971 THE LONERS (Sutton Rolley)
1973 ANGELA (Tarots, José Maria Forque)
1974 MAMA'S DIRTY GIRLS (John Hayes)
1976 MANSION OF THE DOOMED (Michael Pataki)
1978 HEAD OVER HEELS (John Miklin Silver)
1979 MELVIN & HOWARD (Jonathan Demme)
1979 LE CASSE DE BERKELEY SQUARE (A Nightingale Sang In Berkeley Square, Ralph Thomas)
1981 RETOUR VERS LE CAUCHEMAR (The Nesting, Armand Weston)

Mentions légales | © Mémoire Du Cinéma 2015-2016 | Contact