BIOGRAPHIE

CARY GRANT

CARY GRANT

CARY GRANT est un acteur américain né ARCHIBALD ALEXANDER LEACH le 18/01/1904 à Bristol (Royaume-Uni). Il mesure 1,87 m. Son père, ELIAS, était repasseur dans une usine de vêtements, et sa mère, ELSIE KINGDOM, était femme au foyer. Cette dernière est internée en asile psychiatrique lorsqu'il a 9 ans.

Elevé par son père, ARCHIE fugue souvent et fréquente le Théâtre Hippodrome de Bristol dés l'âge de 13 ans. Il devient clown et jongleur au sein de la troupe foraine BOB PENDER. Ils tournent en 1920 aux USA où il s'installe pour amuser le public des night-clubs tout en balayant le parc d'attractions de Coney Island. En 1927, la famille HAMMERSTEIN, reine du music-hall de l'époque, l'engage pour jouer dans l'opérette ”GOLDEN DAWN”. Il joue le rôle de Cary dans la pièce ”NIKKI” et décide alors de s'appeler CARY LOCKWOOD en 1931. Il signe pour le cinéma avec la Paramount en 1932 sous le nom définitif de CARY GRANT.

Marié avec l'actrice VIRGINIA CHERRIL (1934-1935), il multiplie les conquêtes féminines, parmi lesquelles MAE WEST, sa partenaire dans ”LADY LOU” et ”JE NE SUIS PAS UN ANGE”. Spécialisé dans les comédies, il excèle dans des succès populaires tels que ”CETTE SACRÉE VÉRITÉ” et ”L'IMPOSSIBLE MONSIEUR BÉBÉ” entre 1937 et 1938. En 1942, il se voit nommé à l'Oscar du meilleur acteur pour le rôle de Roger Adams dans ”LA CHANSON DU PASSÉ” et obtient la nationalité américaine.

Une deuxième nomination aux Oscars arrive en 1945 pour ”RIEN QU'UN CŒUR SOLITAIRE”. Divorcé, il épouse une femme mondaine, BARBARA HUTTON (1942-1945) et se remarie avec l'actrice BETSY DRAKE (1949-1962). Entre 1941 et 1959, il triomphe dans 4 films du maître du suspense ALFRED HITCHCOCK : ”SOUPÇONS”, ”LES ENCHAÎNÉS”, ”LA MAIN AU COLLET” et ”LA MORT AUX TROUSSES”. De son mariage avec l'actrice DYAN CANNON (1965-1968), naîtra une fille, JENNIFER. Il reçoit un Oscar honorifique en 1970, après avoir quitté le show-business 4 ans plus tôt. Sa 5e et dernière femme sera BARBARA HARRIS, épousée en 1981, une compagne de longue date.

CARY GRANT décède d'une congestion cérébrale le 29/11/1986 à Davenport (Iowa).

FILMOGRAPHIE
1932 LA BELLE NUIT (This Is the Night, Frank Tuttle)
1932 SINNERS IN THE SUN (Alexander Hall)
1932 SINGAPORE SUE (Casey Robinson)
1932 MERRILY WE GO TO HELL (Dorothy Arzner)
1932 LE DÉMON DU SOUS-MARIN (Devil and the Deep, Marion Gering)
1932 BLONDE VÉNUS (Blonde Venus, Josef von Sternberg)
1932 HOT SATURDAY (William A. Seiter)
1932 MADAME BUTTERFLY (Marion Gering)
1933 LADY LOU (She Done Him Wrong, Lowell Sherman)
1933 CELLE QU'ON ACCUSE (The Woman Accused, Paul Sloane)
1933 L'AIGLE ET LE VAUTOUR (The Eagle and the Hawk, Stuart Walker)
1933 GAMBLING SHIP (Louis Gasnier et Max Marcin)
1933 JE NE SUIS PAS UN ANGE (I'm No Angel, Wesley Ruggles)
1933 ALICE AU PAYS DES MERVEILLES (Alice in Wonderland, Norman Z. McLeod)
1934 PRINCESSE PAR INTÉRIM (Thirty Day Princess, Marion Gering)
1934 BORN TO BE BAD (Lowell Sherman)
1934 KISS AND MAKE UP (Harlan Thompson)
1934 LA DEMOISELLE DU TÉLÉPHONE (Ladies Should Listen, Frank Tuttle)
1934 CAPRICE DE FEMMES (Enter Madame, Elliott Nugent)
1935 LES AILES DANS L'OMBRE (Wings in the Dark, James Flood)
1935 INTELLIGENCE SERVICE (The Last Outpost, Charles Barton et Louis Gasnier)
1935 SYLVIA SCARLETT (George Cukor)
1936 EMPREINTES DIGITALES (Big Brown Eyes, Raoul Walsh)
1936 SUZY (George Fitzmaurice)
1936 LA CHASSE AUX MILLIONS (The Amazing Quest of Ernest Bliss, Alfred Zeisler)
1936 BONNE BLAGUE (Wedding Present, Richard Wallace)
1937 LE CŒUR EN FÊTE (When You're in Love, Robert Riskin)
1937 LE COUPLE INVISIBLE (Topper, Norman Z. McLeod)
1937 L'OR ET LA FEMME (The Toast of New York, Rowland V. Lee)
1937 CETTE SACRÉE VÉRITÉ (The Awful Truth, Leo McCarey)
1938 L'IMPOSSIBLE MONSIEUR BÉBÉ (Bringing Up Baby, Howard Hawks)
1938 VACANCES (Holiday, George Cukor)
1939 GUNGA DIN (id., George Stevens)
1939 SEULS LES ANGES ONT DES AILES (Only Angels Have Wings, Howard Hawks)
1939 L'AUTRE (In Name Only, John Cromwell)
1939 FANTÔMES EN CROISIÈRE (Topper Takes a Trip, Norman Z. McLeod)
1940 LA DAME DU VENDREDI (His Girl Friday, Howard Hawks)
1940 MON ÉPOUSE FAVORITE (My Favorite Wife, Garson Kanin)
1940 HOWARD LE RÉVOLTÉ (The Howards of Virginia, Frank Lloyd)
1940 INDISCRÉTIONS (The Philadelphia Story, George Cukor)
1941 LA CHANSON DU PASSÉ (Penny Serenade, George Stevens)
1941 SOUPÇONS (Suspicion, Alfred Hitchcock)
1942 LA JUSTICE DES HOMMES (The Talk of the Town)
1942 LUNE DE MIEL MOUVEMENTÉE (Once Upon a Honeymoon, Leo McCarey)
1943 PILE OU FACE (Mister Lucky, H.C. Potter)
1943 DESTINATION TOKYO (Delmer Daves)
1944 ÉTRANGE HISTOIRE (Once Upon a Time, Alexander Hall)
1944 RIEN QU'UN CŒUR SOLITAIRE (None But the Lonely Heart, Clifford Odets)
1944 ARSENIC ET VIEILLES DENTELLES (Arsenic and Old Lace, Frank Capra)
1946 SANS RÉSERVE (Without Reservations, Mervyn LeRoy)
1946 NUIT ET JOUR (Night And Day, Michael Curtiz)
1946 LES ENCHAÎNÉS (Notorious, Alfred Hitchcock)
1947 DEUX SŒURS VIVAIENT EN PAIX (The Bachelor and the Bobby-Soxer, Irving Reis)
1947 HONNI SOIT QUI MAL Y PENSE (The Bishop's Wife, Henry Koster)
1948 UN MILLION CLÉ EN MAIN (Mr. Blandings Builds His Dream House, H.C. Potter)
1948 LA COURSE AU MARI (Every Girl Should Be Married, Don Hartman)
1949 ALLEZ COUCHER AILLEURS (I Was a Male War Bride, Howard Hawks)
1950 CAS DE CONSCIENCE (Crisis, Richard Brooks)
1951 ON MURMURE DANS LA VILLE (People Will Talk, Joseph L. Mankiewicz)
1952 CETTE SACRÉE FAMILLE (Room for One More, Norman Taurog)
1952 CHÉRIE, JE ME SENS RAJEUNIR (Monkey Business, Howard Hawks)
1953 LA FEMME RÊVÉE (Dream Wife, Sidney Sheldon)
1955 LA MAIN AU COLLET (To Catch a Thief, Alfred Hitchcock)
1957 ELLE ET LUI (An Affair to Remember, Leo McCarey)
1957 ORGUEIL ET PASSION (The Pride and the Passion, Stanley Kramer)
1957 EMBRASSE-LA POUR MOI (Kiss Them for Me, Stanley Donen)
1958 INDISCRET (Indiscreet, Stanley Donen)
1958 LA PÉNICHE DU BONHEUR (Houseboat, Melville Shavelson)
1959 LA MORT AUX TROUSSES (North By Northwest, Alfred Hitchcock)
1959 OPÉRATION JUPONS (Operation Petticoat, Blake Edwards)
1960 AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE (The Grass Is Greener, Stanley Donen)
1962 UN SOUPÇON DE VISON (That Touch of Mink, Delbert Mann)
1963 CHARADE (id., Stanley Donen)
1964 GRAND MÉCHANT LOUP APPELLE (Father Goose, Ralph Nelson)
1966 RIEN NE SERT DE COURIR (Walk Don't Run, Charles Walters)

Mentions légales | © Mémoire Du Cinéma 2015-2016 | Contact