BIOGRAPHIE

JEAN SIMMONS

JEAN SIMMONS

JEAN SIMMONS est une actrice anglaise née JEAN MERILYN SIMMONS le 31/01/1929 à Londres. Son père, CHARLES, était professeur d'école. Encouragée par ce dernier, elle suit les cours de l'Aida Foster School, spécialisée dans l'éducation des enfants comédiens.

JEAN est accessoirement mannequin et débute au cinéma dès l'âge de 15 ans. En 1946, la chanson qu'elle interprète dans ”LE CHEMIN DES ÉTOILES” est appréciée par la Rank, qui lui offre un contrat sur-le-champ.

Elle interprète Estella adolescente dans ”LES GRANDES ESPÉRANCES” avant de rencontrer le succès et la reconnaissance critique avec le rôle d'Ophélie dans ”HAMLET”, qui lui vaudra le prix d'interprétation à Venise en 1948 et une nomination aux Oscars en 1949.

Mariée le 20/12/1950 avec le comédien STEWART GRANGER, elle part tourner à Hollywood en sa compagnie dans ”LA REINE VIERGE”, en 1953, pour la MGM. Elle donne naissance à une fille, TRACY, avant de divorcer pour épouser, le 01/11/1960, le réalisateur RICHARD BROOKS, avec lequel elle a travaillé sur ”ELMER GANTRY LE CHARLATAN”. Ils auront une fille prénommée KATE. nommée une deuxième fois aux Oscars en 1970 pour ”THE HAPPY ENDING”, elle divorce de RICHARD en 1977.

JEAN SIMMONS décède d'un cancer au poumon le 22/01/2010 à Santa Monica (Californie).

FILMOGRAPHIE
1944 GIVE US THE MOON (Val Guest)
1944 MR EMMANUEL (Harold French)
1945 KISS THE BRIDE GOODBYE (Paul Stein)
1945 MEET SEXTON BLAKE (John Harlow)
1945 CÉSAR ET CLÉOPÂTRE (Caesar and Cleopatra, Gabriel Pascal)
1945 LE CHEMIN DES ÉTOILES (The Way to the Stars, Anthony Asquith)
1946 LES GRANDES ESPÉRANCES (Great Expectations, David Lean)
1946 LES MONTS BRÛLÉS (Hungry Hill, Brian Desmond Hurst)
1947 LE NARCISSE NOIR (Black Narcissus, Michael Powell et Emeric Pressburger)
1947 UNCLE SILAS (Charles Frank)
1947 THE WOMAN IN THE HALL (Jack Lee)
1948 HAMLET (Hamlet, Laurence Olivier)
1949 LE LAGON BLEU (The Blue Lagoon, Frank Launder)
1949 ADAM ET ÉVELYNE (Adam and Evelyne, Harold French)
1950 SI PARIS L'AVAIT SU (So Long at the Fair, Terence Fisher et Anthony Darnborough)
1950 LA CAGE D'OR (Cage of Gold, Basil Dearden)
1950 TRIO (id, Ken Annakin et Harold French)
1951 LA FILLE AUX PAPILLONS (The Clouded Yellow, Ralph Thomas)
1952 ANDROCLÈS ET LE LION (Androcles and the Lion, Chester Erskine)
1952 UN SI DOUX VISAGE (Angel Face, Otto Preminger)
1953 LA REINE VIERGE (Young Bess, George Sidney)
1953 COMMÉRAGES (Affair with a Stranger, Roy Rowland)
1953 THE ACTRESS (George Cukor)
1953 LA TUNIQUE (The Robe, Henry Koster)
1954 SHE COULDN'T SAY NO (Lloyd Bacon)
1954 UNE BALLE VOUS ATTEND (A Bullett's Waiting, John Farrow)
1954 L'ÉGYPTIEN (The Egyptian, Michael Curtiz)
1954 DÉSIRÉE (id., Henry Koster)
1955 DES PAS DANS LE BROUILLARD (Footsteps in the Fog, Arthur Lubin)
1955 BLANCHES COLOMBES ET VILAINS MESSIEURS (Guys and Dolls, Joseph Mankiewicz)
1956 L'IMPUDIQUE (Hilda Crane, Philip Dunne)
1957 CETTE NUIT OU JAMAIS (This Could be the Night, Robert Wise)
1957 FEMMES COUPABLES (Until they Sail, Robert Wise)
1958 LES GRANDS ESPACES (The Big Country, William Wyler)
1958 RETOUR AVANT LA NUIT (Home Before Dark, Mervyn LeRoy)
1959 CETTE TERRE QUI EST MIENNE (This Earth is Mine, Henry King)
1960 ELMER GANTRY LE CHARLATAN (Elmer Gantry, Richard Brooks)
1960 SPARTACUS (id., Stanley Kubrick)
1960 AILLEURS L'HERBE EST PLUS VERTE (The Grass is Greener, Stanley Donen)
1963 ALL THE WAY HOME (Alex Segal)
1965 LIFE AT THE TOP (Ted Kotcheff)
1966 MISTER BUDDWING (Delbert Mann)
1967 VIOLENCE À JERICHO (Rough Night in Jericho, Arnold Laven)
1967 DIVORCE AMERICAN STYLE (Bud Yorkin)
1969 THE HAPPY ENDING (Richard Brooks)
1971 SAY HELLO TO YESTERDAY (Alvin Rakoff)
1975 Mr SYCAMORE (Pancho Khoner)
1978 DOMINIQUE (Michael Anderson)
1988 THE DAWNING (Robert Knights)
1988 YELLOW PAGES (James Kenelm Clarke)
1995 LE PATCHWORK DE LA VIE (How to make an American Quilt, Jocelyn Moorhouse)

Mentions légales | © Mémoire Du Cinéma 2015-2016 | Contact