BIOGRAPHIE

ELIZABETH TAYLOR

ELIZABETH TAYLOR

ELIZABETH TAYLOR est une actrice britannico-américaine née le 27/02/1932 à Londres (Royaume-Uni). Elle mesure 1,57 m. Son père FRANCIS était marchand d'objets d'art et sa mère, SARA SOTHERN a été comédienne. Elle a 1 frère aîné, HOWARD. Dès l'âge de 4 ans, elle est danseuse à la cour Royale d'Angleterre.

Au moment de la Seconde Guerre mondiale, la famille s'installe aux USA, à Pasadena (Californie). Son père y ouvre une galerie au Beverly Hills Hotel. La galerie reçoit la visite de J. CHEEVER COWDIN, l'un des dirigeants d'Universal, qui lui offre un contrat de 6 mois alors qu'ELIZABETH est âgée de 8 ans. Elle ne sera pas retenue et démarrera finalement sous l'égide de la MGM en 1942.

Bénéficiant de la double nationalité britannico-américaine, elle sera assistée par sa mère dans sa jeune carrière jusqu'à sa majorité. LIZ épouse NICKY HILTON, riche propriétaire d'hôtels, en 1950, mais divorce rapidement pour cause de maltraitances. Remariée en 1952 avec l'acteur MICHAEL WILDING, elle a 2 fils, MICHAEL et CHRISTOPHER, et divorce en 1957.

Nommée 3 années d'affilée à l'Oscar de la meilleure actrice (1958-1960) pour ”L'ARBRE DE VIE”, ”LA CHATTE SUR UN TOIT BRÛLANT” et ”SOUDAIN L'ÉTÉ DERNIER”, elle finit par décrocher la fameuse statuette grâce à ”VÉNUS AU VISON” en 1961. Côté cœur, elle se remarie en 1957 avec le producteur MICHAEL TODD, donne naissance à 1 fille, ELIZABETH, et reste veuve suite à un accident d'avion de son mari. Elle épouse le chanteur EDDIE FISHER en 1959.

Divorcée en 1964, LIZ épouse le comédien RICHARD BURTON, rencontré lors du tournage de ”CLÉOPÂTRE” à Rome (Italie). Divorcés puis remariés jusqu'en 1976, ils auront travaillé ensemble sur 11 films, parmi lesquels ”QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF ?” qui lui vaudra un nouvel Oscar de la meilleure actrice en 1967. Ils auront adopté 1 fille, MARIA. LIZ finira sa vie sentimentale dans les bras de 2 autres maris : le sénateur JOHN WARNER (1976-1982) et le constructeur en bâtiment LARRY FORTENSKY (1991-1996).

ELIZABETH TAYLOR décède d'insuffisance cardiaque congestive le 23/03/2011 à Los Angeles (Californie).

FILMOGRAPHIE
1942 THERE'S ONE BORN EVERY MINUTE (Harold Young)
1943 LA FIDÈLE LASSIE (Lassie Come Home, Fred M. Wilcox)
1943 JANE EYRE (id., Robert Stevenson)
1944 LES BLANCHES FALAISES DE DOUVRE (The White Cliffs of Dover, Clarence Brown)
1944 LE GRAND NATIONAL (National Velvet, Clarence Brown)
1946 LE COURAGE DE LASSIE (Courage of Lassie ou Blue Sierra, Fred M. Wilcox)
1947 MON PÈRE ET NOUS (Life with Father, Michael Curtiz)
1947 THE RICH FULL LIFE (Robert Z. Leonard)
1948 AINSI SONT LES FEMMES (A Date with Judy, Richard Thorpe)
1948 LA BELLE IMPRUDENTE (Julia Misbehaves, Jack Conway)
1949 LES QUATRE FILLES DU DOCTEUR MARCH (Little Women, Mervyn LeRoy)
1949 GUET-APENS (Conspirator, Victor Saville)
1950 LE CHEVALIER DE BACCHUS (The Big Hangover, Norman Krasna)
1950 LE PÈRE DE LA MARIÉE (Father of the Bride, Vincente Minnelli)
1951 QUO VADIS (id., Mervyn LeRoy)
1951 ALLONS DONC, PAPA ! (Father's Little Dividend, Vincente Minnelli)
1951 UNE PLACE AU SOLEIL (A Place In The Sun, George Stevens)
1952 UNE VEDETTE DISPARAIT (Love Is Better Than Ever, Stanley Donen)
1952 IVANHOÉ (Ivanhoe, Richard Thorpe)
1953 LA FILLE QUI AVAIT TOUT (The Girl Who Had Everything, Richard Thorpe)
1954 RAPSODIE (Rhapsody, Charles Vidor)
1954 LA PISTE DES ÉLÉPHANTS (Elephant Walk, William Dieterle)
1954 LE BEAU BRUMMEL (Beau Brummell, Curtis Bernhardt)
1954 LA DERNIÈRE FOIS QUE J'AI VU PARIS (The Last Time I Saw Paris, Richard Brooks)
1956 GÉANT (Giant, George Stevens)
1957 L'ARBRE DE VIE (Raintree County, Edward Dmytryk)
1958 LA CHATTE SUR UN TOIT BRÛLANT (Cat on a Hot Tin Roof, Richard Brooks)
1959 SOUDAIN L'ÉTÉ DERNIER (Suddenly, Last Summer, Joseph L. Mankiewicz)
1960 SCENT OF MYSTERY (Jack Cardiff)
1960 VÉNUS AU VISON (Butterfield 8, Daniel Mann)
1963 CLÉOPÂTRE (Cleopatra, Joseph L. Mankiewicz)
1963 HÔTEL INTERNATIONAL (The V.I.P.s, Anthony Asquith)
1965 LE CHEVALIER DES SABLES (The Sandpiper, Vincente Minnelli)
1966 QUI A PEUR DE VIRGINIA WOOLF ? (Who's Afraid of Virginia Woolf?, Mike Nichols)
1967 LA MÉGÈRE APPRIVOISÉE (The Taming of the Shrew, Franco Zeffirelli)
1967 DOCTOR FAUSTUS (Richard Burton et Neville Coghill)
1967 REFLETS DANS UN ŒIL D'OR (Reflections in a Golden Eye, John Huston)
1967 LES COMÉDIENS (The Comedians, Peter Glenville)
1968 BOOM (id., Joseph Losey)
1968 CÉRÉMONIE SECRÈTE (Secret Ceremony, Joseph Losey)
1969 ANNE DES MILLE JOURS (Anne of the Thousand Days, Charles Jarott)
1970 LAS VEGAS, UN COUPLE (The Only Game in Town, George Stevens)
1972 UNE BELLE TIGRESSE (Zee and Co. ou X, Y and Zee, Brian Hutton)
1972 UNDER MILK WOOD (Andrew Sinclair)
1972 HAMMERSMITH IS OUT (Peter Ustinov)
1973 TERREUR DANS LA NUIT (Night Watch, Brian Hutton)
1973 LES NOCES DE CENDRE (Ash Wednesday, Larry Peerce)
1974 IDENTIKIT (Giuseppe Patroni Griffi)
1976 L'OISEAU BLEU (The Blue Bird, George Cukor)
1977 A LITTLE NIGHT MUSIC (Harold Prince)
1979 WINTER KILLS (William Richert)
1980 LE MIROIR SE BRISA (The Mirror Crack'd, Guy Hamilton)
1988 TOSCANINI (Il Giovane Toscanini, Franco Zeffirelli)
1994 LA FAMILLE PIERRAFEU (The Flintstones, Brian Levant)

Mentions légales | © Mémoire Du Cinéma 2015-2016 | Contact